FACADE VENTILÉES

Les façades ventilées portent le nom d’une couche ventilée ou d’une couche d’air entre le matériau isolant et la couche décorative extérieure. En raison des différences thermiques, il est créé le flux d’air ascensionnel naturel, ce qui améliore l’isolation thermique du bâtiment. Pendant l’été, il garantit l’élimination efficace et naturelle de la chaleur accumulée dans la façade par le chauffage solaire.

Les éléments de base de la façade ventilée et leurs fonctions :

La sous-structure de support est fixée mécaniquement à la paroi de support de la façade. Le rôle de la sous-structure est de porter un revêtement de façade extérieur et de transmettre la charge créée par le vent sur la structure de support. Elle peut être en aluminium ou en acier inoxydable.

Le matériau d’isolation en laine de roche – le matériau d’isolation thermique dans le système de façade ventilée doit être suffisamment ferme et connecté pour éviter le déchirement et la rupture du matériau isolant en raison du flux d’air plus élevé dans la couche ventilée. En outre, la densité plus élevée du matériau isolant empêche l’infiltration d’air froid dans le matériau lui-même. Les plaques de laine de roche sont placées étroitement côte à côte, sans espace entre les plaques. Les plaques sont fixées mécaniquement pour obtenir l’effet de presser les plaques sur la paroi de support. Pour la fixation de la laine de roche, des ancrages spécialement conçus pour les façades ventilées sont utilisés.

Les plaques peuvent en outre être laquées avec un voile de verre (le côté stratifié latéral est tourné vers la couche ventilée) en noir ou blanc en fonction de l’effet visuel souhaité. De cette manière, les caractéristiques suivantes sont améliorées :

– la résistance au flux longitudinal de l’air : le voile de verre protège la surface de la plaque d’un éventuel flux d’air accru dans le cadre de la couche d’air

–  hydrophobie de la plaque : de cette manière, les plaques de laine de roche également protègent contre les intempéries, en raison de possibles joints plus grands entre les plaques de la couverture extérieure, comme la pluie, la neige …

La couche ventilée – la taille de la couche ventilée est d’au moins 3 cm. Le rôle de cette couche est de drainer l’humidité du diffuseur de l’objet (de l’espace intérieur, plus chaud à un environnement extérieur plus frais – qui ne nécessite pas l’installation d’un pare-vapeur), ainsi que l’eau qui a pu pénétrer dans le revêtement extérieur. En été, elle empêche la pénétration de la chaleur à l’intérieur du bâtiment (elle réduit le chauffage de la masse de la paroi de base) et, en hiver, elle fournit un isolant thermique supplémentaire.

La couche extérieure décorative – cette couche définit l’aspect visuel du bâtiment et peut être de : marbre, pierre, alucobond, céramique, fundermax … Le rôle de cette couche est de protéger contre le soleil, la pluie et d’autres influences atmosphériques. De plus, cette couche reçoit et transmet la charge produite par le vent à la sous-structure de support.